vendredi 3 juin 2016

Châteaux et demeures nobles de Moselle : sortie d'un livre pour passer les murs de belles propriétés









La Moselle recèle de nombreux châteaux dont les richesses et la beauté font écho à leur diversité, héritage d’une histoire complexe et de terroirs variés, aux confins de différentes cultures. 

Cette affirmation ne semble pourtant pas des plus évidentes, y compris pour les Mosellans eux-mêmes, souvent empreints de doutes quant il s’agit d’évoquer la qualité de leur patrimoine architectural. Pourtant les châteaux sont bien là pour qui veut les découvrir. Certains, épargnés par les affres de l’histoire, les autres en pleine renaissance motivée par des propriétaires passionnés.

Cet ouvrage se concentre essentiellement sur les édifices bâtis de la Renaissance à la fin du siècle des Lumières afin de conjuguer la monumentalité de l’architecture et un certain art d’y vivre. Mais il a fallu choisir 24 châteaux parmi la variété que peut offrir ce morceau de Lorraine. Nous avons privilégié les plus représentatifs au regard de l’architecture, de l’histoire, des matériaux ou encore des paysages qui en constituent l’écrin. Ainsi, la pierre de Jaumont, le grès des Vosges ou encore la brique sont représentés dans une architecture conçue par des inconnus comme par les plus grands architectes de leur temps (Robert de Cotte, Germain Boffrand…). 

De la vallée de la Moselle au piémont des Vosges du Nord, on découvre des trésors parfois célèbres (châteaux de la Grange, de Pange…) mais souvent méconnus (château de Romécourt, de Lue…). Face à certains sites incontournables la sélection s’est élargie au Moyen-âge (châteaux de Manderen et de Sierck) mais aussi à la période de l’annexion allemande (château de Landonvillers et palais du Gouverneur de Metz) dont les œuvres sont atypiques et très spécifiques au territoire. 

De la couronne de demeures de plaisance du Pays Messin aux joyaux perdus des campagnes, nous vous invitons à découvrir la Moselle comme on ose peu la regarder. La splendeur des lieux force aussi l’admiration pour ceux qui les préservent et nous incite tous à prendre conscience de la nécessité de les sauvegarder.


Publics ou privés, de l'extérieur jusqu'à l'intérieur, visitables ou joyaux tenus secrets... l'ouvrage vous invite à découvrir 24 châteaux célèbres ou totalement méconnus de Moselle

Pour le commander :
http://pli.louis.free.fr/fichelivre.php?index=171

Et dans toutes les bonnes librairies !


vendredi 1 avril 2016

Les menuiseries PVC enfin interdites !







Elles défigurent le bâti ancien depuis des décennies, elles ont détruit un savoir-faire ancestral et local qu’était la menuiserie, elles sont dangereuses en cas d’incendie, elles ne se recyclent pas, leur matériaux sont issus des énergies fossiles… bref, les menuiseries en PVC n’avaient rien pour être sauvées (elles sont à notre époque ce que l’amiante était aux « 30 Glorieuses ») si ce n’est un prix très bas du fait d’une fabrication industrielle d’où leur aspect particulièrement affligeant souvent complété par d’horribles caissons de volets roulants, sans parler des portes !
Les lobbys de cette industrie (l’artisanat n’étant pas un terme approprié pour ceux qui l’ont détruit) ont pourtant toujours su faire pression sur nos politiques pour qu’ils acceptent la défiguration de la France conjuguée à un risque sanitaire, environnemental et à une destruction d’emplois locaux.
Mais puisque les sacs en plastique comme la vaisselle jetable ou encore les pesticides vont enfin disparaître, le gouvernement, l’Assemblée Nationale et le Sénat se sont mis d’accord (pour une fois) pour profiter du mouvement et en finir avec les menuiseries PVC !
Maintenant c’est terminé les portes en plastique blanc avec une demi-lune pour remplacer les belles portes ouvragées en bois ! Une aide spéciale a même était mise en place pour que les propriétaires puissent réparer les menuiseries en bois plutôt que de les remplacer systématiquement. C’est finalement une écologie réelle qui a triomphé, loin des mensonges des poseurs de plastique sans scrupules qui sont les complices d’une laideur qui fait que même le cœur des villages fait désormais partie intégrante de la « France moche ». On ne peut donc qu’espérer que le chemin inverse va être pris et que, peu à peu, nos maisons paysannes vont retrouver un aspect pittoresque qui les mettra vraiment en valeur.
Prochaine étape : l’interdiction totale des zones commerciales afin de faire économiser toutes les dépenses publiques pour faire revivre des centres qu’on a laissé mourir consciemment.
Il faut croire que la crise des budgets des collectivités peut faire réfléchir et même s’opposer aux lobbys qui travaillent contre le bien public !

vendredi 25 mars 2016

"Musiques en nos murs" ou comment un projet culturel place la musique au coeur des pierres à Bar-le-Duc







Bar-le-Duc regorge d'un patrimoine architectural et artistique remarquable et encore trop méconnu qui est pourtant le cadre idéal pour que s'épanouissent la culture et la musique.
Avec l'association "Patrimoine(s) en Barrois", 3 jours d'événements autour du Patrimoine et des musiques anciennes sont organisés du 27 au 29 mai à Bar-le-Duc.

Il y aura des concerts, des nocturnes, des expositions, des ateliers pour les musiciens, des associations pour la restauration du patrimoine seront présentes…
Le coeur de ces trois jours est la proximité entre les artistes, le public et les habitants de la ville. Ces derniers ouvrent en effet leurs demeures et leurs jardins pour certaines actions.

Vous trouverez plus d'informations sur l'événement à l'adresse : 

Mais voilà, le financement est très loin d'être bouclé.
Vous pouvez aider cette manifestation de deux façons : 
- En achetant des places dès maintenant, ce qui permettra d'avoir une visibilité financière. D'ailleurs, deux des concerts sont réservés à un tout petit public d'environ 50 à 70 personnes.
- En aidant plus directement encore par ce financement participatif
Vous pouvez participer dès 5 euros, les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Vous découvrirez des contreparties telles que des disques d'Enthéos, des cours de chant, des places de concerts bien sûr…  Du mécénat d'entreprise est aussi possible.




lundi 19 octobre 2015

Une pétition pour sauver le Musée Lorrain d'une gabegie architecturale et financière



Une projet très contesté et très contestable de "rénovation" du Musée Lorrain à Nancy suscite une pétition en ce moment. Si on peut économiser près 40 millions d'euros destinés à banaliser, au mieux, à défigurer, au pire, un site d'exception au coeur de Nancy ça serait bien (d'autant plus qu'an attendant le palais du gouvernement n'est toujours pas restauré...). 

Le syndrome du Louvre semble gagner la cité des ducs de Lorraine mais tous les sites ne s'y prêtent pas et le risque est bien de porter une atteinte inaltérable aussi bien au Palais des Ducs de Lorraine qu'au Palais du Gouvernement et son jardin, aux abords des Cordeliers et à la Ville Vieille dans son ensemble. Parfois il est préférable de rester discret et humble dans certains lieux. Autant l'extension du Musée des Beaux Arts est plutôt bien intégrée, autant là il s'agit d'une obsession à pousser un projet considéré dès le départ comme celui qu'il ne fallait pas, au mauvais endroit et au mauvais moment. Une attaque architecturalement prétentieuse et très chère dont les citoyens vont essayer de contrer l'absurdité. 
Pourquoi ne pas associer les Nancéiens voire les Lorrains (ils sont tous concernés) pour une telle ambition plutôt qu'une décision unilatérale venue d'en haut ? A l'heure de la démocratie participative évoquée à tout va ça serait là une bonne opportunité pour l'utiliser à bon escient. 
La rénovation du Musée Lorrain mérite mieux que ça et peut-être pour moins cher !

Pour signer la pétition il suffit de cliquer sur ce lien :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Maire_de_la_Ville_de_Nancy_Laurent_Henart_Sauvez_le_coeur_de_la_Ville_Vieille_de_Nancy/?nehXQjb

jeudi 28 mai 2015

Moyen reprend des couleurs le samedi 20 et le dimanche 21 juin 2015







Pour les "Journées du Patrimoine de Pays 2015 (http://patrimoine-environnement.fr/nos-actions/connaitre/journees-du-patrimoine-de-pays-et-des-moulins/) la délégation Meurthe-et-Moselle de Maisons Paysannes de France sera présente à Moyen, près de Gerbéviller, au sud de Nancy.
 
Installés au coeur du village, entre Mairie et Château, les adhérents de l'association réaliseront la fabrication des peintures à base de terres colorantes les matins, de 10H à 12H, et ensuite plusieurs maisons du village verront leurs menuiseries repeintes, de 14H à 18H, avec les habitants du village et tous ceux qui voudront venir nous aider avec leurs pinceaux!
 
Une initiative pour sensibiliser le public aux vertues esthétiques et techniques des peintures anciennes, aux terres colorantes, à la beauté des menuiseries bois lorraines et au plaisir d'embellir nos villages en convivialité (et en apprenant à fabriquer la peinture). 
 
Pour découvrir cette opération, il suffit de vous promenez dans le village de Moyen samedi 20 et dimanche 21 juin 2015, vous pourrez voir les peintres à l'œuvre et même prêter main forte!

Si d'ores et déjà vous voulez venir nous aider à peindre et à fabriquer la peinture durant ces deux jours n'hésitez pas à contacter pour connaître les modalités (tenue de travail, horaires souhaités...) :
Anthony Koenig
06 10 89 03 72
anthonykoenig@hotmail.fr